Un road trip en Porsche


assurance voiture sport porsche

Au moment où je m’apprête à écrire ces lignes, mon cœur bat encore la chamade. Dire que mon mariage a failli mal se finir…

Bon. Je vous raconte.

Après plusieurs années aux côtés de ma promise, je me suis enfin décidé à sauter le pas. J’ai posé le genou et lui ai demandé de devenir mon épouse. Dieu merci, elle a dit oui. Je vais éviter de m’attarder sur la joie, les pleurs et les annonces à la famille. Après tout, j’ai une image à maintenir…

Les mois précédant le jour J furent de véritables montagnes russes. Parce que l’on ne se marie qu’une seule fois, je nous ai offert un petit plaisir. C’est au volant d’une Porsche que nous allions arriver à la mairie.

Passionné de mécanique, j’ai pris sur moi de trouver le bolide qui nous guidera vers notre nouvelle vie.

La recherche de l’âme sœur

Attention… Il n’est pas question ici de flamme jumelle sur le plan organique. Non, ma moitié est la femme qui porte aujourd’hui mon nom et me regarde avec amour alors que je raconte mon épopée. Je parle d’une autre forme d’union, d’un lien émotionnel qui relie l’Homme à la machine. De la recherche de la Porsche parfaite.

J’en ai écumé des concessionnaires automobiles pour trouver la voiture qui correspondait à notre romance. Bien que parfaites, la plupart des voitures n’ont pas pu me convaincre. À chaque fois, il manquait l’étincelle qui attiserait mon brasier intérieur. Et puis… je l’ai vu…

Dès que je suis entré dans la pièce, ses jantes chromées ont attiré mon regard. En approchant un peu plus, j’ai ressenti des bouffées de chaleur en regardant mon reflet déformé par le vernis de la voiture. Et au moment où la portière s’est ouverte, permettant au musc des chaises en cuir d’entrer dans mes narines, j’ai su. Il m’a fallu quelques secondes pour avoir la certitude que c’était la Porsche de mon mariage.

Ni une, ni deux, j’ai demandé à ce qu’elle me soit réservée. Et parce que je suis un amant attentionné, j’ai immédiatement souscrit à une assurance auto pour Porsche chez Sarrut-Assurance. Après tout, ne dit-on pas que prudence est mère de sûreté ? La suite des événements m’a donné raison. Oui… Malheureusement, mon road trip en voiture ne s’est pas vraiment passé comme prévu.

Un obstacle de plus sur le chemin

Impossible que j’oublie le matin de mon mariage. C’était un vendredi et la météo annonçait une belle journée ensoleillée. En regardant mon thermomètre mural, j’ai réalisé qu’il faisait 22° C alors qu’il n’était que 10 h. Très belle journée pour un mariage !

Afin d’avoir un dernier moment à deux, mon épouse et moi avons décidé de briser légèrement les règles. Au lieu de la découvrir à la mairie, je l’ai rejoint dans un pied-de-terre en bordure de plage. Que dire… Elle était tout simplement magnifique. Une vraie princesse. Ma princesse.

voiture sport porsche

Ces quelques secondes ont confirmé ce que je savais déjà : c’était la femme de ma vie. Et jamais je ne trouverais quelqu’un comme elle.

Après quelques regards langoureux, je pris sa main. Tel un chevalier galant, je la conduisis jusqu’à son carrosse motorisé. D’un geste gracieux, j’ouvris la porte de la voiture et l’aida à s’installer. Par la suite, je m’installai sur le siège conducteur et démarra le moteur. Il était temps de commencer une nouvelle vie.

Comme dans un film d’époque, nous étions là, cheveux au vent et sourire aux lèvres. Caressés par la brise, nos visages ne cessaient de s’illuminer en pensant à notre mariage. Il y a des moments où les mots ne suffisent plus et où le silence commence à raconter. Cette escapade en voiture est l’un d’entre eux.

Absorbé par le moment présent, disons que j’ai perdu les pétales… Suite à une accélération un peu trop brusque, la magnifique Porsche a fait une sortie de route spectaculaire. Et malheureusement, seul un arbre a pu arrêter son dérapage.

Abîmée. Inutilisable. Endommagée. Alors que la cérémonie commençait dans quelques heures, nous n’avions plus de véhicule à notre disposition. Et si c’était la fin ?

Un ange sous couverture

Ne sachant que faire, j’ai contacté mon assurance pour l’informer de la situation. Et là, j’ai poussé un ouf de soulagement.

Très compréhensif, l’agent s’est engagé à me trouver un coupé de remplacement en moins d’une heure. En parallèle, il a pris en charge toutes les procédures liées au retrait et à la réparation de la voiture. Et là, une part de moi a commencé à douter… Ne s’agissait-il pas d’une énième proposition d’un commercial ? Au bout de 30 minutes, j’ai eu la réponse à ma question.

Comme promis, j’ai bénéficié d’une voiture de remplacement en moins de 60 minutes. Devinez qui est arrivé à la mairie dans une automobile digne des marches de Cannes ? Mon union fût un succès et c’est en grande partie grâce à la réactivité de l’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *