Quelle moto choisir ?


motard et sa moto

Même si beaucoup d’entre nous le souhaiteraient, les motards ne naissent pas avec une moto entre les jambes. Si vous venez d’obtenir votre permis moto A2 ou si vous rêvez de posséder une moto mais ne savez pas par où commencer, nous allons essayer de vous donner un éventail d’options afin que vous puissiez vous faire une idée et faire le bon choix.

Quel moto dois-je acheter ? Motos de sport, motos de ville, scooters, motos de randonnée, motos classiques, motos de campagne… Les motos sont un monde et vous devez commencer la maison à partir des fondations. Voici donc une sélection des options qui s’offrent à vous comme premières motos pour les débutants dans tous les segments.

Le scooter : un départ logique

L’une des étapes logiques à suivre lorsque l’on s’intéresse aux motos comme moyen de transport, surtout si l’on n’a aucune expérience préalable sur deux roues, est de s’intéresser aux scooters pour cet élément pratique qui permet de se déplacer d’un endroit à l’autre sans autre difficulté que d’accélérer et de freiner, ce qui est parfait pour la ville.

Sans vitesses, les scooters représentent l’un des segments qui maintiennent à flot le marché des deux-roues, précisément parce qu’ils sont faciles à conduire et que ce sont les motos avec lesquelles beaucoup d’entre nous ont appris à se déplacer.

Kymco Ak 550 2017 Test 009

Mais il y a de la vie au-delà du petit scooter de 125 cm3, et beaucoup de vie. Avec un permis A2 en main, vous pouvez choisir parmi une constellation qui va du plus élémentaire et pratique aux postulats plus radicaux. La Vespa GTS 300 (5 379 euros, et également en version électrique) est aussi populaire que satisfaisante à conduire en ville, mais vous pouvez également rechercher la touche distinguée d’une roue haute comme la célèbre Honda SH300i (5 739 euros).

Yamaha Tmax 2017 025

moto yamaha

L’extrémité audacieuse du spectre est fournie par de gros scooters puissants avec des représentants tels que le Suzuki Burgman 400 (7 799 euros) remanié, ou la bataille entre les maxi-scooters sportifs tels que le Kymco AK 550 (9 949 euros) et le Yamaha TMax (à partir de 12 299 euros).

Personnalisé : Style ultime

Vous rêvez de rouler sur une Harley-Davidson, vous aimeriez vous poser sur une Indian avec vos tatouages cachés sous une veste en cuir pleine de patchs ? Eh bien, pour arriver à ce niveau, il faut d’abord commencer par des motos plus légères, car même si votre siège est très bas, vous devez apprendre à déplacer une moto qui pèse moins lourd lors de vos premiers pas sur une moto.

En termes de taille, de stabilité, de facilité d’utilisation et de la confiance inestimable qui découle du fait de pouvoir poser les deux pieds au sol, les petits motos personnalisés sont des motos parfaites pour vous permettre de vous lancer avec style dans le monde des deux roues.

Bien que les motos custom de petite cylindrée aient été en perte de vitesse ces dernières années, Honda a relancé ce segment en faisant revenir la petite Rebel. Conservant la philosophie qui en a fait l’une des motos les plus populaires de son époque, la Honda CBX500 Rebel présente désormais un style plus moderne destiné à séduire un public plus jeune.

harley davidson moto

Avec un moteur bicylindre parallèle de 471 centimètres cubes et 45 ch, elle est l’une des options les plus raisonnables (et les plus fiables) sur le marché des motos neuves pour un prix de 6 100 euros.

Rétro : Beaucoup de style (aussi) avec une touche de sophistication.

Si vous aimez le vintage mais que le custom n’est pas votre truc, il existe d’autres options qui partagent avec la Rebel de nombreuses caractéristiques qui en font de bonnes motos d’entrée de gamme. Confortables, intuitifs et très performants, les motos de style classique peuvent être de formidables compagnons sans pour autant sacrifier une touche de cool posture.

Ici, nous avons plus d’options à choisir, car le segment des motos rétro a été durement touché par la mode et les fabricants ont tenu à proposer des gammes très diversifiées. Triumph par exemple propose la famille Street, avec la Street Twin de base, la Street Cup au style café racer et la Street Scrambler au style plus champêtre à partir de 9 100 euros, légèrement plus chère mais avec un moteur plus généreux de 55 ch.

Pour rester en Europe, nous avons également la gamme Scrambler de Ducati, des motos A2 faciles à utiliser en toutes circonstances mais qui conservent leur côté sportif traditionnel. Le Scrambler 800 Icon débute à 8 990 euros et est suivi de jusqu’à six variantes (dont le Café Racer et le Desert Sled) qui développent une bonne puissance de 73 ch grâce à leur bicylindre en V Desmodue.

En dessous, on trouve la Scrambler Sixty2, une moto concept plus accessible équipée d’un moteur de 400 cm3 et vendue au prix de 7 790 euros.

Sport : Barre d’adrénaline

Les sensations fortes et l’adrénaline sont peut-être les principales raisons pour lesquelles nous aimons les motos. Dans ce vaste marché des motos de toutes sortes, il y a aussi une place pour un segment populaire comme peu d’autres : le segment sportif.

Pratiquement toutes les marques ont sorti des modèles réduits de leurs grandes motos d’aspiration sans avoir à se lancer dans des motos de plus de 100 ch, car parfois moins, c’est plus pour le plaisir et les utilisateurs d’A2 ont aussi besoin d’une injection de pur plaisir. Légères, efficaces et au look agressif, les petites motos sportives constituent l’un des segments les plus populaires.

Yamaha propose la YZF-R3 (5 699 euros), Kawasaki la percutante Ninja 400 (pas encore de prix officiel), Suzuki l’abordable GSX-R250 (5 340 euros), KTM la RC 390 avec probablement le meilleur châssis et la meilleure partie cycle de la catégorie (5 499 euros) et Honda la CBR500R (6 350 euros). Beaucoup d’entre elles sont des prétendantes au titre de championne du monde de Supersport 300, mais toutes sont passionnantes et constituent en même temps une parfaite introduction aux motos R.

Naked : le choix logique sans compromis

Un autre des segments les plus populaires, et qui suit les traces du précédent, est le segment nu. Les motos polyvalentes à large guidon et sans protection aérodynamique héritent de nombreux composants des versions sportives des motos de petite/moyenne cylindrée, mais à un prix inférieur qui les rend plus populaires.

Ainsi, après les modèles de la section précédente, nous avons la KTM 390 Duke, la Yamaha MT-03 (5 249 €), la Honda CB500F (5 900 €) ou l’audacieuse CB300R présentée à l’EICMA 2017. Mais il existe aussi des options qui vont un peu plus loin en termes de capacités, mais qui restent de bonnes motos pour apprendre à un prix très intéressant.

Par exemple, et comme il n’existe pas encore de version naked de la Ninja, Kawasaki propose la Z650 récemment rénovée (6 960 euros) ou la Suzuki SV650 récupérée (6 690 euros), deux motos qui peuvent être limitées pour A2 et sont prêtes à combler de satisfaction leurs futurs propriétaires une fois le permis A acquis.

Parcours : Tous les parcours sont valables

bmw moto sporta

Alors que de plus en plus d’amateurs se tournent vers les motos polyvalentes, les motos de trail de petite cylindrée font leur apparition pour ravir ceux qui veulent un seul moto pour tout. Les déplacements quotidiens, les voyages, les escapades de week-end et même les loisirs sont tous possibles avec la nouvelle génération de petits motos de trail.

BMW a sorti le G 310 GS (6 050 euros), Kawasaki a le Versys-X 300 (6 160 euros) et Suzuki a sorti l’année dernière le V-Strom 250 à l’image de ses grandes sœurs de 650 et 1000 cc.

La seule chose qui manque dans ce segment est l’arrivée des motos KTM et Yamaha, qui ne manqueront pas d’arriver. Pour l’instant, il faut continuer à rêver avec une longueur d’avance avec la future Ténéré 700 et la 790 Adventure R, qui viendront concurrencer le côté brun des Honda CB500X, BMW F 750 et 850 GS et Kawasaki Versys 650.

kawasaki moto

Offroad : pas de crainte de se salir

Et si vous êtes le genre de personne qui recherche l’aventure sans compromis, il y a des options pour vous aussi. L’un des meilleurs choix en matière de moto tout-terrain pourrait être la Honda CRF250 Rally, une moto qui reprend l’expérience tout-terrain de Honda et l’agrémente du style Dakar pour 6 000 £.

Si l’on considère que le but de votre trajet est le voyage lui-même, aussi compliqué soit-il, et que vous ne vous souciez pas le moins du monde de la destination, Royal Enfield propose une bonne option qui fait également partie du menu disponible pour le permis A2.

Tous deux sont légers, fiables, compacts, capables de faire du tout-terrain avec une bonne dose de « jetez autant de boue que vous voulez sur moi, je m’en fiche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *